Bien-être

5 vraies astuces pour réussir sa cure « détox »

5 vraies astuces pour réussir sa cure « détox »

C’est le début de l’année, les fêtes / beuveries / orgies sont passées, et à présent, votre corps à genoux ne vous demande plus qu’une chose : « Détoxifie-moi ! » Bon, la métaphore est peut-être un peu exagérée, mais le fait est que vous ne vous sentez pas très en forme et, période des bonnes résolutions aidant, vous décidez de faire une de ces fameuses cures « détox ».

Je met volontairement le « détox » entre guillemets, car scientifiquement parlant, il n’y a aucun moyen pour vous de réellement détoxifier votre corps. En fait, votre corps le fait déjà tout seul comme un grand et, à moins d’avoir une vraie maladie du foie ou des reins, il est déjà exempt de toxines ou autres substances toxiques ! C’est donc à vos organes de faire le boulot de détox, pas à vous. Oui mais, me direz-vous, vous vous sentez fatigué, avez du mal à digérer… Si ce n’est pas les toxines, c’est quoi ?

La principale coupable ici, c’est notre alimentation. Nous avons été éduqués à manger d’une certaine façon par nos parents, puis nos relations, et nous mangeons donc par habitude et souvent (très souvent !) par gourmandise. Il faut savoir que le corps ne tient pas compte des traditions familiales ou régionales, il ne faut donc pas s’étonner s’il supporte mal certains plats. Et vous aurez certainement remarqué que les recette familiales ou traditionnelles ne sont pas souvent exemplaires pour la santé : raclette, charcuterie, foie gras, boeuf bourguignon… Peu sont les plats qui regorgent de légumes ! On y voit surtout de la viande, du fromage et autres aliments lourds à digérer. Les périodes de fêtes étant particulièrement propices à ce genre de nourriture, il est normal que votre corps flanche quelque peu… Il est donc temps de commencer non pas une cure « détox », mais une cure de « désintox ».

Désintox… Ça fait penser à un sevrage, non ? C’est tout à fait l’idée, bien que ce ne soit pas aussi radical que le sevrage d’une drogue évidemment. Pour moi, une cure est surtout la première étape pour changer fondamentalement son alimentation et se rendre compte de nos addictions à certains aliments. Je trouve totalement irrationnel de faire une cure dite « détox » pendant quelques semaines, puis de recommencer à manger n’importe quoi pour le reste de l’année ; c’est un peu comme laisser s’amonceler un tas d’ordures sur le sol de sa cuisine et faire un grand nettoyage une fois par an. Résultat : la majorité du temps, on ne se sentira pas bien et on risquera même de faire des dégâts permanents.

Une cure dans le bon sens du terme nous aidera donc à repartir sur de bonnes bases et ne plus cumuler les erreurs  alimentaires que l’on était habitué à commettre. Voici 5 vraies astuces pour réussir votre cure :

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié par Stéphanie dans Bien-être, 0 commentaire

Traiter un rhume naturellement

Ce matin, le froid est venu toquer à ma porte et m’a prise au dépourvu… Ou bien est-ce ce collègue malade qui m’a fait don de son rhume ? Quelle qu’en soit la raison, le mal de l’hiver s’est installé chez moi et a transformé par la même occasion mon nez en fontaine et ma tête en ballon. C’est dans ces moments-là, lorsqu’on oublie à quoi ressemble la sensation d’être en bonne santé, qu’on souhaiterait en avoir plus profité. Tous mes projets pour le week-end s’écroulent au profit d’une seule mission : en finir avec ce rhume le plus rapidement possible !

Pour cela, pas besoin d’une armée de médicaments ; des solutions naturelles et beaucoup plus efficaces existent pour soulager le rhume. Voici celles que j’utilise depuis quelques années maintenant et qui me permettent d’être guérie en 4 ou 5 jours :

Quelques recommandations

  • Commencez à appliquer les conseils suivants dès les premiers symptômes du rhume. Plus vous attendrez, plus il vous sera difficile de vous en débarrasser.
  • En règle générale, ne mangez pas d’aliments trop riches pendant toute la durée de votre rhume, car votre corps utilisera toute son énergie pour les digérer. Évitez donc les sucres, graisses et laitages et ne mangez pas en trop grandes quantités.
  • Si les symptômes s’aggravent au-delà du simple nez qui coule (si vous avez de la fièvre, excessivement mal aux oreilles ou à la gorge,…), n’hésitez pas à consulter un médecin, car cela est peut-être plus qu’un rhume !

 

Restez tranquille et bien au chaud

La première chose à faire si vous avez attrapé froid, c’est de rester au chaud et de ne pas vous surmener, car c’est précisément le froid et la fatigue qui ont fait de vous le parfait candidat au rhume !

  • Reposez-vous chez vous et permettez à votre organisme de reprendre des forces ; il en aura besoin pour lutter contre le rhume. Je ne dis pas qu’il faut rester au lit toute la journée, mais simplement de ne pas faire d’activités éprouvantes pour le corps ou le mental.
  • Habillez-vous chaudement (pensez à couvrir votre cou avec un foulard), mangez et buvez chaud, car la chaleur est une arme très efficace contre le virus du rhume. Par contre, n’oubliez surtout pas d’aérer vos pièces au moins une quinzaine de minutes, comme j’en parlerai un peu plus tard : cela peut paraître en contradiction avec ma recommandation de rester au chaud, mais vous n’êtes pas obligé de vous trouver devant la fenêtre lorsque vous aérez ! Vous pouvez changer de pièce à ce moment-là par exemple.

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié par Stéphanie dans Bien-être, 0 commentaire

Les premiers pas de bébé dans l’écologie

Écologie bébé

L’écologie, ce n’est pas que pour les adultes ! Nombre d’entre vous sont passés à un mode de vie plus écolo et responsable pour leurs enfants, afin de les protéger de la pollution et des substances toxiques qu’on retrouve dans l’alimentation, les vêtements ou les divers objets du quotidien.

Bien sûr, de nombreux efforts, tels que l’interdiction du Bisphénol A dans les biberons en 2010, ont été mis en place pour protéger la santé des tout-petits, mais force est de constater qu’il reste encore beaucoup à faire. 60 millions de consommateurs a récemment publié une enquête qui met en lumière tous les produits pour bébés potentiellement dangereux pour leur santé. En tête de liste, les produits pour la toilette tels que les lingettes : plus de la moitié des marques testées comportent du phénoxyéthanol, un conservateur jugé nocif. D’autres comporte du propylparabène, une substance est en passe d’être interdite dans les produits pour le siège en 2015, ou encore des allergisants divers et variés. 

Oui mais alors, comment éviter tous les pièges que nous tendent le marketing vert ?

 

Miser sur le réutilisable / lavable

Exit donc les lingettes et les couches jetables ; alors oui, elles sont pratiques et donnent l’impression d’être plus propres, mais vous l’aurez compris, il n’en est rien et elles ne sont bonnes ni pour la peau ni pour la santé de votre bébé. Quant au côté pratique, un peu d’organisation s’impose pour y remédier : prévoir plusieurs lingettes et couches lavables  d’avance, avoir un seau à disposition pour y disposer les couches sales et les laver régulièrement pour toujours en avoir sous la main.

Les lingettes lavables peuvent être trouvées sur des sites spécialisés en différentes matières : coton bio, chanvre, éponge ou même bambou. Mais le mieux est encore de les faire soi-même pour minimiser les transports liés à la livraison de ces produits et pour les adapter à vos propres besoins.

Les couches lavables quant à elles se trouvent également très facilement sur Internet, sous différentes formes (scratch, lacets, stretch,…) et différentes matières. Vous pouvez les laver à 40 ou 60°C avec une lessive écologique, avec quelques gouttes d’huile essentielle, puis les sécher à l’air libre. Sachez enfin que la plupart des couches lavables deviennent plus absorbantes au bout d’une dizaine de cycles de lavage !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié par Stéphanie dans Bien-être, 2 commentaires
Ma routine beauté fait maison

Ma routine beauté fait maison

produits de beauté faits maison Depuis quelques temps, je me suis lancé un défi : faire tous mes produits cosmétiques moi-même, dans une volonté de réduire les emballages et garder le contrôle de ce que je met sur ma peau. Et le côté positif, c’est que je peux me concocter des soins qui me correspondent vraiment !

Du savon solide pour remplacer le gel douche

Tout a commencé avec le gel douche. Pour celui-ci, la solution qui s’est imposée est très simple : le remplacer par du savon d’Alep solide, acheté avec un minimum d’emballage et si possible en vrac. Je l’ai choisi car il est moins agressif que le savon de Marseille (attention toutefois à prendre du véritable savon d’Alep !), mais j’aurais tout aussi bien pu choisir un autre savon végétal doux, l’essentiel étant pour moi qu’il ne soit pas emballé.

Un shampoing fait maison

Je n’ai jamais été satisfaite par les shampoings du commerce en général ; ceux-ci faisaient des miracles dès les premières applications, mais ensuite ils n’étaient plus du tout efficaces, sans compter qu’ils contenaient un bon nombre d’ingrédients potentiellement dangereux pour la santé. Même les shampoings « sans parabens et j’en passe » avaient tout de même une liste impressionnante d’ingrédients au dos de la bouteille !

C’est donc sans regrets que je suis passée à un shampoing fait maison. Pour info, j’ai l’heureux privilège (ceci est ironique évidemment) d’avoir des cheveux à tendance grasse, fins et plats, et me lave donc les cheveux tous les deux jours. J’ai déjà essayé de faire durer au-delà, mais ce n’est juste pas envisageable de sortir en société dans ce cas ! Le shampoing dont je vais vous donner la recette est mon shampoing actuel, et il « fait son job », mais je suis encore à la recherche du shampoing parfait pour mes cheveux. Il me fait des cheveux légers et propres, mais il ne m’apporte pas assez de brillance (il faut dire que je n’en ai jamais vraiment eu donc c’est pas forcément la faute du shampoing…) et il est trop liquide donc c’est un peu galère à appliquer.

Recette :

  • 1 cuiller à soupe d’argile verte ou blanche
  • 1 cuiller à soupe de savon de marseille liquide
  • 2 cuiller à café de thé vert fortement infusé
  • 10 gouttes d’HE Tea tree ou Citron
Attention à ne pas s’en mettre dans les yeux !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié par Stéphanie dans Bien-être, 10 commentaires

Choisir la bonne protection solaire

Sunny_beach_sun_3_by_eras2Les beaux jours reviennent et l’été approche, la preuve : j’ai eu mon premier coup de soleil de l’année ! L’occasion parfaite pour aborder le sujet des protections solaires. Il y a une dizaine de jours, l’acteur Hugh Jackman (alias Wolverine dans les films X-men) créait le buzz en postant une photo de lui sur Instagram, un pansement sur le nez, ainsi qu’un message indiquant qu’il avait à nouveau été opéré d’un cancer de la peau et encourageant ses fans à mettre de la crème solaire.

Problème : les crèmes solaire contiendraient elles-même des substances cancérigènes ! Les crèmes conventionnelle utilisent en effet des filtres chimiques qui s’infiltrent dans l’organisme et peuvent provoquer des troubles hormonaux, mais aussi des cancers.

Des ingrédients controversés

Parmi les crèmes solaires à éviter, nous retrouverons donc toutes les crèmes solaires trouvées dans les grandes surfaces, et plus particulièrement celles qui contiennent des ingrédients à risques, comme le rétinyl palmitate, qui augmenterait le risque de cancer de la peau, ainsi que l’oxybenzone, l’octinoxate (Octylmethoxycinnamate) et l’homosalate qui provoqueraient des problèmes hormonaux. À éviter également, l’octocrylène, le benzophenone et le 4-méthylbenzylidène qui sont des substances allergènes, soupçonnées d’être des perturbateurs endocriniens. Un simple coup d’oeil sur la liste d’ingrédients au dos de l’emballage de votre crème solaire suffira à vous renseigner, mais le mieux est encore d’éviter d’acheter les crèmes trop bon marché.

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié par Stéphanie dans Bien-être, 2 commentaires

Des produits de beauté maison simples à réaliser

Produits de beauté maison

Crédits : Timtam nature

 

Ça y est, la rentrée est maintenant bien entamée, et il est grand temps de se chouchouter ! C’est bien connu, notre corps préfère les produits bio et naturels, mais notre porte-monnaie, lui, apprécie moins. En effet, les produits de beauté bio sont le plus souvent bien plus cher qu’un Garnier ou qu’un L’Oréal bourré d’ingrédients douteux, et ils le valent bien ! Malheureusement, la facture a bien du mal à passer, même au nom de l’écologie…

C’est pourquoi je vais vous expliquer aujourd’hui comment faire vos produits de beauté vous-même pour une somme plus abordable et avec une facilité déconcertante. Il vous faudra bien sûr des ingrédients de base :

  1. De l’argile (blanche pour peaux sèches et sensibles, verte pour peaux normales à grasses)
  2. Du gel d’aloe vera
  3. Des huiles essentielles (romarin, lavande, petit-grain et pamplemousse pour commencer)
  4. De l’huile végétale (amande douce pour peaux sèches, argan pour peaux normales, jojoba pour peaux grasses)
  5. De l’eau florale (eau de rose pour commencer)
  6. Du rhassoul
  7. Du savon de marseille liquide
  8. Du miel
  9. Du sucre
  10. Du bicarbonate de soude

À l’aide de ces 10 ingrédients, vous serez capables de réaliser tous les produits nécessaires à votre visage, votre corps et vos cheveux. Non non, ce n’est pas une blague ! Attention toutefois à vérifier préalablement que vous ne faites pas de réaction allergique à aucun de ces produits en les testant en très petite quantité sur votre poignet par exemple.

Crème pour le visage

Pour vous concocter une crème de jour express, rien de plus simple : versez quelques gouttes de l’huile végétale correspondant à votre type de peau (voir ci-dessus) dans le creux de votre main, et ajoutez une goutte d’huile essentielle : l’HE de pamplemousse est revitalisante et son odeur est fruitée et agréable*, l’HE de romarin est parfaite pour les peaux sèches, et l’HE de petit-grain est salvatrice pour les peaux grasses ou à tendance acnéique. Pour les peaux grasses, ajouter une noisette de gel d’aloe vera et ne mettre que deux ou trois gouttes d’huile végétale pour rendre le mélange moins gras.

*  Attention, cette HE est photosensibilisante, c’est-à-dire qu’elle réagit au soleil ; il faudra donc de préférence réserver cette HE pour les soins de nuit.

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié par Stéphanie dans Bien-être, 5 commentaires