Que faire au potager en avril ?

Que faire au potager en avril ?

En avril, les semis continuent ! Après avoir semé au chaud les tomates, concombres et autres variétés précoces, il est temps de continuer sur notre lancée et même (si, si !) de semer en pleine terre.

On sème…

Au chaud (minimum 20°C) :

  • Les choux-fleurs
  • Les brocolis
  • Les choux Kale
  • Les oeillets d’Inde (très bons auxiliaires pour les tomates !)

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié par Stéphanie dans Autonomie, 0 commentaire
Le changement d’heure, quel impact pour notre santé et celle de la planète ?

Le changement d’heure, quel impact pour notre santé et celle de la planète ?

Depuis dimanche dernier, nous pouvons enfin profiter plus longtemps du soleil ; de 19h la semaine passée, l’heure du coucher de soleil fait un bond en avant et passe à 20h. Bien sûr, il y a un revers à la :médaille : certains se réveilleront dans la pénombre puisque le lever du soleil est lui aussi décalé d’une heure en avant ! Chaque année, les mêmes questions reviennent : cela a-t-il un impact sur notre santé ? Et en quoi cela aide-t-il la planète ?

 

Les origines

Autant vous prévenir tout de suite, votre cerveau va un peu chauffer, car il va falloir faire quelques calculs !

Peu le savent, mais en 1911, l’heure française était basée sur l’heure moyenne du méridien de Greenwich (en anglais : « Greenwich Mean Time », abrégé en GMT), tout comme le Royaume-Uni et l’Irlande. En 1916, l’Allemagne, qui elle faisait partie du fuseau horaire GMT+1 (1 heure de plus que le méridien de Greenwich), décide d’instaurer l’heure d’été pour des raisons d’économie d’énergie et passe donc à GMT+2 lors des mois les plus chauds. La France et le Royaume-Uni suivent l’exemple en ajoutant pendant l’été une heure de plus à l’heure GMT. Mais en 1940, la moitié de la France est occupée par les Allemands et est donc forcée de passer à l’heure de Berlin ; l’heure de base sera donc GMT+1, et GMT+2 en été. Le problème, c’est que les correspondances de la SNCF entre la zone occupée et la zone libre sont complètement chamboulées par la différence d’heure, et c’est donc l’ensemble de la France qui passe à l’heure allemande en 1941. En 1945, le gouvernement choisira d’abandonner l’heure d’été, mais conservera le fuseau horaire GMT+1. Ce n’est qu’en 1976, après le choc pétrolier, que l’heure d’été sera instaurée à nouveau, toujours pour une question d’économie d’énergie. On en arrive donc au système encore en place actuellement : heure de base (hiver) à GMT+1, et heure d’été à GMT+2.

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié par Stéphanie dans Bien-être, 0 commentaire
Que faire au potager en mars ?

Que faire au potager en mars ?

Ces derniers jours sentaient bon le printemps, vous ne trouvez pas ? Au jardin, j’ai vu éclore les premiers crocus et perces-neige, et même les narcisses ne demandent qu’un peu plus de soleil pour s’ouvrir ! Le potager est encore endormi, mais il ne tient qu’à nous de le réveiller ! Enfin, surtout de le nettoyer un peu… Mars, c’est aussi la période où l’on peut faire ses premiers semis, mais à l’intérieur bien entendu.

On sème…

Au chaud (minimum 20°C) :

  • Les tomates 
  • Les concombres
  • Les aubergines
  • Les poivrons
  • Les potimarrons
  • Le melon
  • Le fenouil
  • Le basilic
  • Les nouveautés insolites dans mon potager : la physalis et la poire-melon ! Ces deux plantes se comportent un peu comme des plants de tomates et se cultivent de la même façon ; il faut donc également les semer au chaud début mars.

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié par Stéphanie dans Autonomie, 1 commentaire
Smoothies d’hiver

Smoothies d’hiver

Même si en hiver les fruits et légumes sont quelque peu limités, cela n’empêche pas de faire de délicieux smoothies ! En fruits, nous aurons par exemple des pommes, des poires, des clémentines, des citrons, des oranges, des kakis et des kiwis, et en légumes, nous pourrons utiliser des carottes, des betteraves et du chou vert.

L’ingrédient clé qu’on retrouve presque toujours dans les smoothies est la banane, mais vous pourrez la remplacer par de la compote de pomme ou de poire si vous souhaitez rester local ; comme la banane est un fruit plus sucré que la pomme, on pourra peut-être ajouter un peu de miel (je pars du principe que la compote ne contient pas de sucres ajoutés).

J’utilise souvent du lait d’amande mais vous pourrez bien sûr le remplacer avec n’importe quel lait, pourvu qu’il n’ait pas de goût trop prononcé comme le lait de coco par exemple. Ceci dit, vous pouvez tester quelques unes des recettes avec du lait de coco, le goût changera mais ça peut être délicieux !

Les « recettes » qui suivent n’en sont pas vraiment, ce sont juste des listes d’ingrédients car les instructions sont en fait très simples : il suffit de placer tous les ingrédients dans un blender et de mixer !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié par Stéphanie dans Recettes, 2 commentaires

Une recette de dentifrice zéro déchet

Grande nouvelle : j’ai enfin ouvert la chaîne Youtube d’Ecoloquest !

Sur cette chaîne, vous trouverez :
• Des recettes zéro déchet • Mon expérience au potager • Des conseils pour un mode de vie plus écologique •
Aller voir la chaîne Youtube d’Ecoloquest

Et pour la première vidéo, j’ai choisi de vous partager ma recette de dentifrice zéro déchet ! Vous trouverez donc ci-dessous la vidéo en question, ainsi que toutes les étapes et ingrédients détaillés en version texte sous la vidéo.

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié par Stéphanie dans Autonomie, DIY, 3 commentaires
Plan d’action pour une maison zéro déchet

Plan d’action pour une maison zéro déchet

Ces dernières années, le « Zéro Déchet » est devenu un véritable mouvement. Parmi ses fervents adeptes – et mentors, on retrouve Béa Johnson (voir *son livre ici*) et la famille « Zéro déchet », et il n’y a pas à dire, on les envie : ils produisent un bocal de déchets par an, et c’est tout ! Fini tous les sacs poubelles qui encombrent leur quotidien ! Car vivre zéro déchet, c’est aussi un mode de vie plus minimaliste et une sensation de liberté. Et comme le Zéro déchet implique qu’on fasse le plus de choses soi-même au lieu de les acheter toutes faites, cela implique beaucoup d’économies et la garantie de savoir ce qu’il y a dans nos produits et donc de les rendre plus sains. Alors, pourquoi ne pas faire du Zéro déchet sa bonne résolution de l’année à venir ?

Pour cela, pas de miracles ; on ne peut pas passer au Zéro déchet du jour au lendemain ! Il faut un plan d’action, et le respecter méticuleusement, petit à petit ; c’est pourquoi je vous livre ci-dessous une liste de tous les « déchets » à remplacer par des alternatives non jetables dans la maison, pièce par pièce. Comme je l’ai dit plus haut, le Zéro déchet implique qu’on fasse beaucoup de choses soi-même, et c’est pourquoi je vous donnerai toutes les recettes nécessaires (vous verrez pour l’instant beaucoup de « recettes à venir » dans la liste ci-dessous). Cela se fera bien sûr au fur et à mesure, et je mettrai donc régulièrement la liste à jour. Un lien permanent vers cette page se trouvera dans la colonne de droite afin que vous puissiez y accéder à tout moment, et chaque recette fera de toute manière l’objet d’un nouvel article.

Soyons honnêtes, peu de personnes pourront un jour atteindre le zéro déchet ; cela implique de faire beaucoup de changements dans son quotidien, de prendre du temps pour faire les choses soi-même et de s’y tenir au long terme, ce qui n’est pas facile avec nos trains de vie actuels. L’idée n’est donc pas de se mettre la pression en voulant réaliser l’intégralité de ces changements, mais au moins d’en choisir quelques uns, les plus simples d’abord, et d’y aller petit à petit. Chaque changement, même minime, peut peser dans la balance écologique si on s’y met à plusieurs…

Je vous présente donc ci-dessous… le plan d’action !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié par Stéphanie dans Autonomie, 4 commentaires